Les bases

vers le tout numérique

La numérisation, qui dérive naturellement du traitement du signal, banalise toutes les formes de communication, permettant une universalité des données acheminées.

Alors que les réseaux précédents étaient basés sur un signal de type spécifique (téléphone, télévision, télex, radiodiffusion) années après années la parole en 1970, le son audio en 1980, la vidéo en1985,vont être numérisés et être traités comme des données. Ces signaux vont rejoindre les réseaux de données et sont aujourd’hui acheminés par Internet.

Traités par une microélectronique de plus en plus performante, ils seront transportés et acheminés par des systèmes dont la seule caractéristique distinctive sera la vitesse.