Les bases

des gains de performance inimaginables

Deux grandes technologies sont à la base du développement d’Internet. Chacune d’elle n’avait pas du tout l’objectif d'un réseau universel, mais, sans elles, Internet n’aurait pas existé.

L'évolution de la microélectronique, avec le formidable essor de la miniaturisation, fait que dans un smartphone aujourd’hui on dispose d’une capacité de traitement bien supérieure aux grands ordinateurs de la fin des années 80.

Rappelons qu'en 1980 par exemple, les communications d’une très grande banque se faisait à 4800b/s et que les réseaux interurbains ou internationaux plafonnaient à 140 Mb/s. 40 ans après le moindre adolescent trafique à 500 Mb/s, et les échanges à grandes distances se font au niveau du Térabit (1000 milliards de b/s)